Premièrement, l’expertise béton est un ensemble de démarches techniques permettant de contrôler et de juger la qualité d’un béton. Les gros travaux sont majoritairement composés de béton. D’où avant tous travaux, il est primordial de connaître sa qualité.

En effet, elle consiste à faire de nombreux tests sur le béton comme le test de la dureté. L’expertise béton teste également les matériaux comme les plastiques, les conduits, les métaux ferreux et les autres composants. Ainsi, on pourra déterminer avec précision la qualité d’un béton. On découvrira si oui non le béton subit des dégradations chimiques ou physiques et des dégâts mécaniques. Par le biais du diagnostic, on apprendra les faiblesses du béton en certains points. Mais aussi la solidité des travaux et du gros œuvre à effectuer.

expertises béton

Son utilité pour les locataires, les acheteurs et les vendeurs de bâtiment

L’expertise béton peut aider à bien choisir lors de la location ou d’un achat d’un bâtiment. Grâce à leurs diverses connaissances et savoir, elle va déterminer les éventuels travaux qui vont en découler.

Le bilan technique et professionnel de l’expert en béton est également très indispensable en cas de litige. En effet, l’expertise du béton va déterminer les travaux qui doivent être effectués pour se protéger. Et lors d’une vente, l’expertise béton permet même de déterminer le bénéfice que l’on peut tirer.

Quels matériels utilisent les experts pour reconnaître les bétons ?

En effet, de nombreux matériels sont nécessaires afin de mener à bien le test d’un béton. Parmi eux, il y a les calibres et les éprouvettes graduées de 1000cc par exemple. Lorsqu’on teste un béton frais, on doit utiliser une bétonnière, une plaque de basse, une hausse et un cône d’Abrams. On a aussi besoin de bac de prélèvement, d’une balance semi-automatique, d’une étude et d’une pelle. Les assiettes émaillées, le tamis, la tige de piquage et le portage sont également nécessaires. De même qu’une règle métallique, une truelle, un pinceau et une série de tamis 14 éléments.

Pour tester le béton durci, on doit avoir un instrument tomographique par ultrason sans fil. Une presse à béton avec manomètre, une moule et un appareil de surfaçage sont également nécessaires. Mais également une marmite, une aiguille vibrante avec groupe électrogène et des accessoires pour la résistance. Le test d’un béton durci a aussi besoin d’une balance Roberval, d’une balance électronique, d’une pince, d’une louche et d’une brosse métallique. De même que des cuvettes PM, des poids de peser et des séries de poids.

Les autres matériels pour tester le béton sont les coulis d’injection et les matériels d’essai à la soude.

De quoi est composé un coulis d’injection ?

Il est composé d’éprouvette en plexiglas, de moules, d’une éprouvette graduée et d’un chronomètre. Le support de cône de MARSH, le cône de MARSH et le godet de filtre le composent aussi.