Actuellement, Madagascar compte un bon nombre de laboratoires géotechniques. Il s’agit des laboratoires qui se chargent principalement des études géotechniques avant un projet de construction public ou privé. Pour en savoir plus ces bureaux d’études, faisons un point sur leurs missions et leurs principaux rôles. C’est parti !

Laboratoire géotechnique de Madagascar

Laboratoire géotechnique de Madagascar : rôles et missions

Les missions d’un laboratoire géotechnique de Madagascar se divisent en plusieurs phases. Ces phases sont également nommées classification de missions. On distingue 5 classes de missions répertoriées sous les sigles G1, G2, G3, G4 et G5. Plus de détails sur ces missions ci-dessous.

Phase d’investigation

Aussi connue sous la dénomination phase de diagnostic, cette phase désigne les études réalisées sur le site de construction. Il peut s’agir d’une étude hydrologique, géotechnique ou encore géologique. Le but est de relever des informations se rapportant à la constitution du sol, à savoir :

  • La caractéristique du sous-sol : homogène ou hétérogène ;
  • Les différents constituants du sous-sol ainsi que leurs caractéristiques géo-mécaniques ;
  • La détection des éventuelles circulations d’eaux souterraines.

Pour obtenir ces informations, le technicien en charge du diagnostic peut recourir à plusieurs moyens. On cite, entre autres, les relevés géologiques, la reconnaissance géologique visuelle ainsi que les essais en laboratoire sur les matériaux et échantillons prélevés.

Phase d’étude de conception

Le but de cette phase, aussi nommée phase d’ingénierie, consiste à déterminer la faisabilité et la viabilité du projet de construction. Pour ce faire, il faut, tout d’abord, regrouper et analyser les résultats obtenus suite à l’investigation. Cela permet de définir les paramètres qualitatifs et quantitatifs permettant d’étudier les différents aménagements à réaliser sur le site.

Ensuite, une fois les paramètres définis, le laboratoire effectuera une étude relative aux solutions techniques adaptées aux aménagements envisagés ainsi qu’aux caractéristiques du site.

Enfin, ces données permettront d’établir un premier devis sur les détails techniques et financiers de l’ouvrage. On cite, à titre d’exemple, les quantités des matériaux, les coûts ainsi que la période nécessaire à l’exécution des travaux.

Phase de suivi des travaux

Cette phase a pour but de détecter, de contrôler et de minimiser les éventuels risques géotechniques résiduels. Ainsi, en cas de risques détectés, le laboratoire géotechnique propose directement des solutions visant à améliorer la réalisation de l’ouvrage.

Pourquoi faire appel à un laboratoire géotechnique pour son projet de construction ?

Une étude géotechnique permet principalement de garantir la solidité et la viabilité d’un projet de construction. Elle permet, en effet, d’évaluer et de corriger les risques naturels liés au site de construction. De ce fait, il s’agit d’une étape essentielle que l’on ne peut pas négliger.

Afin d’avoir des rapports d’études fiables, il est alors recommandé de solliciter les services des techniciens professionnels. Pour cela, la meilleure solution consiste à faire appel à un laboratoire géotechnique de Madagascar. En effet, outre l’expertise et le savoir-faire des techniciens, ce type de laboratoire dispose également des moyens techniques nécessaires à la réalisation des études géotechniques.