Les missions d’un laboratoire de génie civil et rural se décomposent en trois phases. La première phase s’agit de la phase diagnostic. La seconde s’agit de la phase d’étude de conception. Quant à la dernière phase, elle consiste à faire le suivi des travaux.

En effet, le laboratoire commence d’abord par les études préliminaires et de faisabilité de projet. Il fait ensuite la conception, la réalisation des ouvrages de constructions des infrastructures. De même que l’exploitation et la réhabilitation de ces derniers. Après, le laboratoire recherche les zones d’emprunt dans le cadre d’exploitation de matériaux. Il fait également de nombreuses reconnaissances sur la qualité d’appui ou d’assises d’ouvrages d’art. De même que sur la qualité des massifs rocheux et les tracés préalablement à la pose de réseaux.

Le laboratoire de génie civil et rural accompagne le projet du début jusqu’à la fin.

laboratoire de génie civil et rural

Profil d’un bon laboratoire de génie civil et rural

Un bon laboratoire de génie civil et rural doit être légal et doit posséder des certifications. Il doit être accrédité et certifié par l’état où il se trouve. Un bon laboratoire doit aussi avoir un ISO afin de s’assurer du respect des normes internationales. Les moyens techniques et les moyens matériels doivent être aussi complets. Finalement, il doit avoir beaucoup de références afin qu’on puisse évaluer leurs compétences.

En quoi le génie civil et le génie rural sont-ils différents ?

Le génie civil tout comme le génie rural conçoivent, construisent et réhabilitent diverses infrastructures. Les infrastructures peuvent être des ouvrages d’art essentiels aux activités des hommes ou des édifices. Tous les deux ont les mêmes compétences. Ce qui leur diffère sont les endroits où ils travaillent. Le génie rural œuvre dans les milieux ruraux généralement contrairement au génie civil. Cependant, on peut être à la fois spécialiste en génie rural et civil en même temps.

Les spécialités du génie rural :

Le génie rural a pour objectifs de maîtriser et gérer les eaux afin de préserver les ressources naturelles. De ce fait, il traite les méthodes et techniques des sciences pour aboutir à leur fin. Ainsi, leurs activités sont d’abord orientées vers le drainage des terrains agricoles. Le génie rural comme le génie civil construit également les chemins et les routes. Il met aussi en place des réseaux de collecteurs et des différentes conduites des services industrielles.

Les spécialités du génie civil :

Le génie civil réalise diverses infrastructures, tout comme le génie rural. Dans le domaine du transport, il construit les tunnels, les voies de chemins de fer et les ponts. De même que les ports fluviaux et maritimes et évidemment les routes. Le génie civil réalise aussi des lignes électriques, des centrales hydrauliques et thermiques. Comme infrastructures pour l’eau, il y a les systèmes d’irrigation, les conduites d’eau et les barrages. Aussi, les stations de traitement et d’assainissement. Il construit également les monuments et bâtiments architecturaux comme les musées, les stades et les aéroports.